Tuesday, 9 June 2015

Contact avec Agartha - Chapitre 4 - La vie quotidienne d'Agartha, 1ère partie




Merci à truthseeker d’avoir fourni des questions pour ce prochain chapitre. Comme les réponses seront utiles pour tout le monde, nous publions certaines parties de cet interview en ligne, afin que chacun puisse en bénéficier. Nous avons écrit plus de 20 pages rien que pour ce questionnaire. Merci à nos lecteurs de soutenir la divulgation interne de la Terre, et d'accélérer le processus de libération. Les lecteurs qui ont acheté le PDF Contact avec Agartha obtiendront une version améliorée de ce chapitre plus tard cet été. Il y a déjà plus de 100 pages dans les trois premiers chapitres, ainsi que des livres en bonus.


Plus de 80 pages se trouvent à l’heure actuelle sous forme de projet, prêt à être mis en ligne lorsque le moment sera venu. S'il vous plaît prenez votre temps et contemplez chaque réponse à votre propre rythme. Notre travail consiste à harmoniser les relations entre les deux civilisations, pas à donner de l’intel au jour le jour.




"Sur le plan pratique, cela voulait dire que des émotions assez puissantes pour plier des galaxies, serait nées, ici, à la croisée." - Dan Winter“












Contact Avec Agartha Chapitre Quatre



Quatrième partie: Les Agarthiens civils




Question réponse : Vie quotidienne d’Agartha




Un lecteur a compilé une liste de questions sur la vie des Agarthiens «moyens». C'est difficile de donner des réponses générales sur l'ensemble de la planète, car il y a tellement de civilisations sur les autres plans. Il y a plus de différences culturelles et de biodiversité dans la Terre Intérieure que dans notre zone. Les habitants de la surface occupent une mince bande de terre sur le dessus de notre globe. Notre plus profond forage reconnu publiquement est à seulement quelques kilomètres de profondeur:





*


Nous ne savons pas qui vit dans le reste de la Terre. Il y a beaucoup de régions inexplorées sur toute la planète:

http://boards.straightdope.com/sdmb/showthread.php?t=620096

Donc ... si il y a d'autres cultures sur Terre, peut-être qu'ils ont des règles sociales différentes. Ils ont peut-être évolués dans des directions très différentes que nous. Comment une société se développerait, si elle était libre de l'esclavage de la dette ?

Notre système bancaire
uniforme de grandes corporations force une homogénéité culturelle qui n’existe pas dans les royaumes les plus profonds, ou les mondes au-dessus. Ajoutez à cela, le fait que beaucoup de vie dans cet univers est sur les plans éthériques et énergétiques, et vous avez une planète avec plus de vie que nous pouvons le soupçonner. J'ai entendu des estimations énormément variées à propos du nombre total d’âmes vivant dans la Terre Intérieure, de quelques centaines de millions, à plus de 10 milliards. Cela dépend si vous comptez seulement des êtres physiques, ou la vie énergétique aussi. Même les habitants de la surface les plus éveillés ont très peu d'idée de ce qui se passe réellement dans le monde souterrain.

Le monde physique est vaste, mais les autres, encore plus. Quand vous considérez que l'univers physique est seulement un petit pourcentage de la totalité de la création, vous vous demanderez sûrement ce qui se passe dans les autres niveaux d'existence.

Pour le questionnaire suivant, nous pouvons considérer que «moyen» veut dire commun, et pour «non militaire», probablement civil est le meilleur mot à utiliser.




Truthseeker: Est-ce que les Agarthiens «moyens» sont conscients de l’existence de la population de la surface ?


Contact: Oui, ils le sont, en particulier depuis 1945, lorsque les militaires de la surface ont découvert la bombe atomique. Après l'été 1945, les humains de la surface ont cessés d’être un léger mal de tête dans un pays lointain, et sont devenus une menace rampante constante. Certains habitants de la Terre Intérieure se sont contentés de nous ignorer avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, d'autres voulaient aider. Avant 1945, certains d'entre eux considéraient peut-être simplement la surface comme un monde étrange, onirique, un royaume mythique, presque comme un purgatoire ou un enfer. J'ai rencontré des gens connectés et initiés qui parlaient de notre monde, la surface de la Terre, comme d’un enfer ! C’est facile de voir pourquoi quelqu'un pourrait penser comme ça.
Les deux monde sont des réflections l’un de l'autre, car nos destins sont interconnectés. Un des aspects les plus intéressants de l'interaction entre Agartha et la surface est le fait que nous sommes les mondes de rêve l’un de l'autre. Les événements là-bas nous affectent, et nous influençons leur vie, d'une manière qui est difficile, voire impossible, à expliquer. Le film L'Histoire sans fin, avec l'interaction parallèle entre Sebastian et Atreyu, des personnages qui sont des miroirs l’un de l'autre, explique cette situation en termes de conte de fées.


Truthseeker : Comment les Agarthiens «moyens» perçoivent la population de surface ?


Contact: Les Européens ont des attitudes variées à l'égard des Africains, de même que les Agarthiens ont des points de vue très différents à propos de leurs cousins de la surface.


Sur le côté plus négatif, mon professeur m'a dit, durant les 27 années qu’il y a passé, il a été attaqué juste deux fois. Quand il a été agressé, il se battait juste assez pour se défendre, et ensuite il appelait ses gardes, et ils essayaient de sortir. D'autres fois, il dit qu'il y avait des habitants souterrains qui étaient assis là avec leurs bras croisés, le fusillant du regard. Ils ne l'aimaient pas, ne voulaient pas qu'il soit dans leur monde, mais ne pouvaient pas l’agresser parce qu'il était invité là-bas.


Quand nous étions à Hong Kong un jour en Janvier 2010, il m'a dit: "certains d'entre eux disent que nous sommes dégoûtant" (en partie en raison de la charge virale / bactérienne que nous portons) - mais ce genre d'attitude et de comportement est très rare.


Il était là-bas depuis plus d'un quart de siècle (en raison de différences du flot du temps, cette visite a pris moins d'une demi-heure en temps de surface) et n’a eu des ennuis physiques que deux fois. 2 attaques en 27 ans ne sont pas une grosse affaire. Vous êtes en moyenne plus en danger un samedi soir dans une de nos villes, que dans le monde souterrain.


Je parlais à quelqu'un qui venait d'une civilisation parallèle sur une plage un jour au début de 2011. C’était le 1er ou le 2 Janvier, si je me souviens bien. Juste pour être clair, c’était une vraie conversation dans le monde physique avec un homme à l’apparence humaine. Il possédait un café, démarrait son entreprise, et il avait des loisirs et des défauts comme tout le monde.

Pendant la conversation, cet homme d’une civilisation parallèle appelait "80 pour cent" des gens sur l'île tropicale où nous étions, des «vermines». Encore une fois, ce sont des points de vue extrêmes, mais ils arrivent. En dehors de ce commentaire, il semblait être quelqu’un de normal, qui s’intéressait à la méditation et aux technologies d'agriculture biologique. Je ne considère pas les Agarthiens comme plus prétentieux que l'humain moyen à la surface. Les habitants de la surface peuvent sans soucis ignorer les gens qui meurent de faim et de soif en masse chaque jour dans ce monde. Je me souviens qu'Alex Collier, dans un de ses interviews, disait que certains de ses contacts lui ont dit que nous sommes "pires que les nazis" parce que nous ne nourrissons même pas les nôtres. Quand vous regardez les statistiques, c’est difficile d'être en désaccord avec lui.
Si vous vous demandez pourquoi ils contactent rarement les gens, maintenant vous savez. Quand ils viennent, ils vont probablement visiter les organismes humanitaires et les projets éthiques en premier. En fait, ils sont probablement déjà très présents dans ces structures.


Venir visiter



Autour de 2010, sur une autre île, plus isolée en Indonésie qui était très à l'écart, et loin de tout centre de contrôle gouvernemental, les habitants souterrains sortaient faire un tour plus souvent. Ils venaient souvent la nuit. J’ai entendu dire qu'ils font la même chose à Los Angeles, et dans d'autres villes du monde entier. Ils le font partout, j’ai juste spécifiquement entendu Los Angeles et la Californie dans des conversation informelles plus d'une fois. Ils choisissent la nuit parce que certains d'entre eux n’aiment pas beaucoup notre soleil.

Quand est-ce qu’ils viennent ? Les dates auxquelles ils viennent à la surface varie. Il y a quelques mois religieux pendant lesquels ils sortent plus fréquemment. Les horaires varient de pays en pays. En Indonésie, autour de Novembre a été mentionné. Les Balinais appellent ça "le mois où les dieux sortent". Je n’aime pas ce terme, parce que ces êtres sont loin d'être des dieux. La plupart de ceux qui sont sincères découragent ce genre de culte de la personnalité. La plupart de ceux qui ne le sont pas l’encouragent.


Sur les îles à prédominance musulmane, comme Java, le calendrier pour venir ici est différent. A Hong Kong, un festival en Août a été mentionné. Je suppose que c’est le festival ‘Seven Sisters’ ou le festival de ‘Hungry Ghost’, mais je ne suis pas sûr.
En se référant spécifiquement à l'île où il vivait, mon professeur en Indonésie m'a dit "quand ils sortent, ils veulent nous battre" -


J'ai dit "Pourquoi?"


Il a dit, "Parce qu'ils disent que nous sommes arrogants Ils disent:.. Nous n'avons rien mais nous sommes arrogants". Je comprenais 'ils veulent nous battre’ voulant dire ‘ils veulent nous remettre les idées en place’, pas dans le sens d’une attaque militaire.


Rappelez-vous, ils nous regardent dépenser des milliards de dollars par an sur la bière, les cigarettes et le plastique sans résoudre les problèmes de base de pauvreté. Les lecteurs peuvent se lasser que je répète ça. Je suis aussi ennuyé de vivre dans une société où les gens bavardent à propos de rien toute la journée. L'année dernière, je me suis assis et j’ai regardé une communauté devenir gaga à propos d’un dispositif d'énergie libre, en attendant, il y a des gens qui boivent de l'eau sale en Afrique. Mettez-vous dans la peau d'un Agarthien. De quoi ça a l’air pour une civilisation qui nous observe ? Désolé si ça offense quelqu’un. Ça m’offense moi aussi que des gens choisissent de financer de l'électricité, des aimants de réfrigérateur, des salades de pommes de terre ou de gardes de bananes avant de prendre soin de la vie humaine. Donc voilà. Nous sommes tous offensés maintenant. :) Vous vouliez le contact avec Agartha, c’est de mon devoir de vous donner la version non diluée. L'énergie d'Agartha / de Shamballah est comme un fouet qui claque. Elle ne laisse personne se mentir à eux-mêmes.




L'énergie libre est un objectif noble, mais il est préférable de construire une société à partir de la base. La civilisation commence avec l'eau.


Sur le côté positif, les Agarthiens comprennent qu'il n'y a aucun avantage à juger, que leur liberté est liée à la nôtre. La grande majorité d'entre eux veulent nous aider maintenant. Plus le blocus s’affaiblit plus ils viennent ici souvent. Notre monde est rude mais passionnant pour eux. Par analogie, leurs visites ici sont peut-être comme quelqu’un venant d'un milieu aisé qui fait un voyage de 2 semaines dans les montagnes au Nicaragua. Stimulant, dangereux, et une occasion de se tester. Jetez un œil à ‘Warrior of the Soul’ pour vous faire plus d’idée de la façon dont ils interagissent avec nous. C’est l'un des meilleurs livres écrits à ce sujet. (Peut-être mieux que ce livre !)


http://davidpratt.info/warrior0.htm


Truthseeker: Est-ce que les Agarthiens ‘moyens’ ont peur de nous ?


Contact: Nos armes nucléaires sont un problème. Pour eux, venir ici est seulement possible dans des zones de sécurité désignées. Ils peuvent potentiellement avoir des interférences quand ils sont sur un voyage à la surface, mais c’est rare. Le premier maître que j’ai rencontré avait un garde du corps avec lui. Le garde était un des homme les plus sympa et humble que vous pourriez rencontrer, mais il avait l’air d’avoir pu arracher le bras de quelqu'un si il avait besoin.
 

J’ai eu des expériences similaires à cette l'histoire (mais sans les cheveux)

http://jandeane81.com/threads/6302-The-Plan-(blogs-by-theruiner777)?p=841926342&viewfull=1#post841926342


*
Un autre problème potentiellement dangereux pour eux est la puissance latente que nous portons dans notre ADN et dans nos corps. Nous pouvons manifester des timelines et des futurs différents. C’est pas vraiment de la science-fiction, si vous regardez ce que les êtres humains peuvent créer lorsque nous nous engageons avec volonté. Chaque être humain tisse son avenir toute la journée. Un mélange de pensées, de sentiments et d’actions se combinent pour créer des timeline entières. Cette capacité est très convoitée dans l'univers.

Pourquoi les autres civilisations ont peur de cela ?

Si nous sommes manipulés à entrer dans une timeline transhumaniste, avec des dispositifs de surveillance google, des drones et autres technologies mécanisées dystopique, nous allons entrainer la Terre entière avec nous. Voilà pourquoi il y a tant d'intérêt à ce qui se passe sur la surface en ce moment. Les enjeux sont élevés.

Nos émotions peuvent également être difficile pour eux à gérer. Elles peuvent être douloureuses ou toxiques pour eux. Une autre raison pour laquelle ils restent à l'écart. Ça nous ramène à la citation de Dan Winter au début de cet article: "Sur le plan pratique, cela voulait dire que des émotions assez puissantes pour plier des galaxies, serait nées, ici, à la croisée." Je pense que nous allons avoir à découvrir toute la portée de cette expression au cours des dix à cent prochaines années.


Enfin, quand on va là-bas, tous nos capacités cachées se réveillent. Si vous n'êtes pas émotionnellement mature, vous pouvez abuser de ces pouvoirs. Ceci est une raison pour laquelle ils exigent que les initiés passent par un processus de purge exhaustive avant qu'ils entrent dans la Terre Intérieure. Mon professeur m'a montré une vidéo de deux sorciers en train de se battre une fois sur Youtube. C’était un film indonésien à petit budget. Ils parlaient une langue étrange, volaient, et se balançaient des boules de feu et d’électricité l’un à l'autre. Il a dit que c'était une représentation précise de ce que certains combats peuvent être là-bas. Il m'a dit, avec un peu de remords, que la puissance peut monter à la tête. D'autres enseignants m’ont dit qu’on pouvait voler là-bas. Plus d'un m'a dit ça. Je transmet juste ce que j’ai entendu.


J'ai même entendu que des gens s’étaient fait chasser d’Agartha pour avoir abusé de leurs pouvoirs. Mon professeur m'a dit que vous ne pourriez jamais coucher avec une femme là-bas si vous n'avez pas l'intention de l'épouser. D'autre part, quand il était en formation dans un pays développé dans l'hémisphère sud, il a dit que “ils” viennent régulièrement sur la surface, et que là-bas, ils étaient beaucoup plus libéraux. Il a dit, "[dans le pays X] ils viennent parfois, et ils b**sent.” Je ne sais pas.

Quand il parlait de la Lémurie, il a dit que quand les Lémuriens disent au revoir, ils vous prennent dans les bras et ça dure très longtemps.

Donc, leurs attitudes envers nous varient entre la fascination, le dégoût, le respect, le désir, l'amitié, la luxure, la répulsion, et tout le reste.




Truthseeker: Comment est-ce que les Agarthiens se protégent quand ils viennent ici ?


Contact: Ils ont des systèmes de surveillance invisibles qui les protègent, mais ils ne disposent pas de suffisamment de moyens militaires ou de main-d'œuvre pour se protéger partout sur Terre. En outre, il y a des endroits qu’ils ne veulent pas visiter. Alors, quand ils viennent ici, ils sont toujours un peu sur leurs gardes.


Je me souviens quand j’étais à Macao, que je préparais un voyage en Indonésie. C’était en mai 2010. La situation s’était améliorée, mais était encore un peu tendue. Nous étions sur le point d'avoir toute une série de dangereuse malchance, mais c’est une autre histoire pour une autre fois.


Je m’intéressait à savoir si la CIA ou les agences secrètes de l’occident pouvaient se rendre en Indonésie et espionner ou causer des ennuis. Mon professeur a dit, "Non, ils ne peuvent pas entrer, il y a une technologie très avancée ici." - Rappelez-vous, ils ont plus de 20.000 ans de technologie développée, donc tout ce que les militaires sur la surface ont est assez faible en comparaison.

La question suivante est évidente : si les forces de libération sont si puissantes, pourquoi sommes-nous encore là ? Malgré la haute technologie des deux côtés, il y a évidemment toujours un équilibre des pouvoirs, sinon nous serions déjà libérés.

Imaginez une des armées les plus puissantes de la planète autour d'une maison où il y a une jeune fille en otage. L'armée autour a 2.000 soldats hautement qualifiés, des hélicoptères Apache, des chars, des lance-missiles, des GPS et des satellites qui peuvent voir la couleur de vos yeux. Contre cette armée redoutable, il y a un homme avec un scalpel en plastique de 50 cents tenu à la veine jugulaire de la jeune fille.

Quel côté est plus puissant ?



Protection

Donc je suis allé en Indonésie, et je me suis accroché sur les courants Lémuriens. Je me sentais comme béni et maudit en même temps. Les synchronicités se manifestaient de nulle part. Un jour, j’étais dans la ville natale de mon professeur. Nous avons essayé de mettre en place une réunion avec le contact principal Agarthien dans la région. Je vais l'appeler ‘Le médecin de campagne’.

Je ne peux rien dire à propos de quoi il ressemblait ou d'où il était, mais il était vénéré par les habitants, au point où certains d'entre eux l'appelaient même le roi. En fait, ils l'appelaient même plus que cela, mais je dois garder son secret. J’ai même vu un des riziculteurs en train de lui baiser la main. Cette marque de respect n'a rien à voir avec l'obséquiosité. Ils l’adorent tout simplement parce qu'il avait tant fait pour cette petite ville isolée : Il avait mis en place un orphelinat, protégé les gens lors d'une attaque de l'armée indonésienne, et aidé la communauté locale avec des fournitures de base, autant qu'il le pouvait. C’était un des hommes les plus humbles que je connaisse. Un autre travailleur humanitaire m'a dit que le docteur refusait même de s’acheter une barre de chocolat ou une bouteille de vin quand de nouveaux fonds arrivaient.

http://www.brainyquote.com/quotes/keywords/humility.html

Malgré le pouvoir social et économique du docteur, il était sous ses limites aussi. Le père de mon professeur m'a dit, chaque année il prenait un camion, demandait à chacun ce qu'ils voulaient, partait pendant un mois et revenait chargé de médicaments, de vêtements, d’outils agricoles, de céréales, de riz, tout ce dont ils avaient besoin. Où est-ce qu’il allait chercher tout ça ? Ça a été fortement sous-entendu qu'il allait dans la Terre Intérieure. C’était «l'homme chanceux» qui pouvait aller vous chercher ce dont vous aviez besoin. Il faisait ces voyages rarement, et il ne ramenait rien de frivole. Il aidait environ 80 enfants dans un orphelinat de jour et de nuit. Il dépensait environ 50-70,000 USD par an à les fournir. Quand je lui ai parlé, il a dit: “J’aimerais pouvoir faire plus"

Mon professeur m'a dit "on ne sait pas d'où il vient". Une autre fois, il m'a dit, "Il est probablement de Telos." Laquelle de ces affirmations était juste ? Je ne sais pas. Mon professeur utilisait souvent Telos comme une sorte de mensonge blanc afin d'éviter de mentionner d'autres villes de la Terre Intérieure. La plupart des noms des villes souterraines sont encore secrets. Mon professeur était évidemment respectueux de leur vie privée, et j’avais appris à ne pas demander.


Mais pour en revenir à votre question sur les systèmes de sécurité, de la peur et de la surveillance : Ils ont des systèmes de surveillance avancés. Lorsque nous étions en train de mettre en place la rencontre avec le Docteur, j’ai demandé à mon professeur si le médecin savait que nous étions là. Il haussa les épaules et dit "bien sûr qu’il sait”

Quoi ? Bien sûr ?

Comment pouvait-il dire ça comme si de rien n’était ? Comment auraient-ils pu savoir ? J’ai été amené à réaliser que la plupart d'entre nous sont surveillés tout le temps. Cependant, les positifs respectent le libre arbitre. Si vous leur dites que vous voulez être seul, ils le respecteront.


Mettre en place une simple réunion avec le docteur était difficile. Septembre 2010 était une période de tension. Nous avons eu à relever divers défis : le rencontrer impliquait une combinaison de patience, de politiques claustrophobes de petite ville, d’être mis à l'essai par ses intermédiaires, de passer un examen éthérique, et d’espérer être chanceux pour que le destin veuille bien nous sourire ... si le destin peut vraiment sourire. L'histoire de cette rencontre est tout un chapitre en soi.
 

Les courant de villes souterraines sont très forts en Indonésie. Les réseaux sont très actifs, sociaux et serviables. Je n'aurais même pas appris son nom sinon grâce à eux. J’ai du prendre un ferry de 12 heures dans cette ville de l'arrière-pays car il n'y avait pas de route. Sur le Ferry ... ils savaient que je voulais le rencontrer. Ils savaient. Ils peuvent voir votre aura et discuter avec vos guides. Un jeune homme d'environ 24 ans est venu s’asseoir à côté de moi. Après une heure ou deux de discussions décontractées, il m'a demandé si je faisais des arts martiaux ou de la méditation. J’ai dis oui, et il a commencé à parler de Silat, l'art martial indonésien. Il m'a alors parlé de son école de méditation, et de son professeur. Il a mentionné le nom du docteur qui possédait l'orphelinat plus d'une fois, avec un ton de désinvolture insistante dans sa voix. Si je n'avais pas entendu son nom sur le Ferry, je ne serais jamais allé le chercher.

Quelle technologie étrange existait qui pouvait mettre en place des réunions comme celle ci ? Qui tire les ficelles ?

Je suis toujours en admiration du genre de chance qu’on peut avoir en Indonésie si vous êtes sur la bonne voie. Les Agarthiens peuvent avoir tendance à rester dans de petites villes en dehors des sentiers battus, car l'ambiance n’y est pas si lourde. C’est un des moyens qu’ils ont de rester loin de la résonance lourde de certaines de nos villes.

C’est de là que vient l’archétype de villes du tiers monde où "les gens n’ont rien, mais ils sont heureux”. Certaines de ces villes lointaines contiennent des secrets profonds, et comportent deux sociétés qui coexistent doucement.
 

Plaignez-les pas.

Les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, jamais ...


À suivre ...





  


1 comment:

  1. Thankyou very much ! It is wonderfull & so amazing ! Thankyou

    ReplyDelete